Repas sans viande et sans poisson 22/03/2013

Le menu détaillé

Entrées
Verrine de tomates, tsatziki, concombres avec son pain toasté OU Salade composée avocat, cœurs de palmier et d’artichauts, olives, feta OU Rosace de betteraves, roquette, fenouil, fromage debrebis, pignons de pain
Plats
Falafels avec quinoa et caponatta aubergines/courgettes OU Galette de quinoa et légumes avec pois chiches et caponatta aubergines/courgettes OU Aubergine farcie au soja, quinoa et chèvre avec légumes (carottes, navets et panais) rôtis au miel
Desserts
Salade de fruits façon cocktail (melon, framboises,litchis) nappée d’amandes OU Mousse de fraise (sur un lit de fraises) et sa gelée de menthe

Le travail pédagogique

Le travail par groupes sur des thèmes du programme de SVT
Le programme de SVT de 3èmecomprend plusieurs thèmes dont la santé et l’environnement. M. Derrien demande aux élèves de réaliser un travail sur un sujet portant sur l’un des thèmes étudiés dans l’année. Trois groupes travaillent sur le thème « Santé et environnement » avec l’étude de l’impact de notre alimentation (et particulièrement la consommation de viande et de poisson) sur l’environnement. Concernant ce thème, Mathilde Piriou et Laura Tribert ont traité la question de l’équilibre d’une alimentation sans viande et sans poisson. Elles ont réalisé une affiche (voir ci-dessous) pour le jour du repas « Santé et environnement » au collège. Fin mai, un autre repas « Santé et environnement « sera proposé avec d’autres questions traitées notamment l’impact de notre alimentation sur l’environnement.
L’équilibre d’une alimentation sans viande et sans poisson
Une alimentation végétarienne est une alimentation sans chair animale (ni viande, ni poisson, ni fruit de mer…) mais avec des produits d’origine animale comme les produits laitiers, les œufs, le miel… Alimentation végétarienne et équilibre nutritionnel peuvent aller de pair à condition d’appliquer certaines règles car lorsque l’on élimine de son alimentation les produits carnés et le poisson, on limite l’apport de protéines. Il est donc important de remplacer cet apport par des protéines végétales (apportées notamment par la consommation de céréales, de légumineuses…) et par des protéines d’origine animale en consommant par exemple des œufs et des produits laitiers. Il faut bien veiller à ce que ces protéines apportent les acides aminés indispensables au corpshumain (par exemple la lysine).
L’association légumes, légumineuses et céréales
Le plat principal d’une alimentation végétarienne est souvent composé de légumes, légumineuses et céréales (on peut y ajouter du fromage). Les légumineuses sont des plantes dont les fruits sont contenus dans des gousses. Exemples de légumineuses : lentilles, pois chiches,pois, haricots (haricots rouges, cocos, mogettes…), fèves, soja…
Exemples de céréales : riz, boulgour (blé précuit),quinoa, semoule, maïs, avoine, épeautre…
Concernant les légumes : il est intéressant de consommer des légumes oubliés ou peu consommés en France : la blette, le panais, le fenouil, l’aubergine, le navet, l’igname, la courge, le potimarron, le cardon, le crosne, la patate douce… L’association légumineuses, céréales et légumes se retrouve d’ailleurs dans les plats traditionnels de nombreux pays : . Afrique du Nord : semoule et pois chiches (ex : avec légumes couscous), . Amérique du Sud : maïs et haricots rouges (ex : avec légumes chili tels oignons, poivrons, tomates), . Inde : riz et lentilles avec légumes divers dans de nombreux plats.

info document -  voir en grand cette image