Plusieurs actions sont menées au collège durant cette semaine des mathématiques qui a pour thème Maths et Langages :

  • défi maths inter-collèges 6è ;
  • défi maths inter-collèges 5è ;
  • passation du concours Drôles 2e Maths pour les élèves inscrits ;
  • intervention d’élèves allophones dans les cours de maths pour présenter une notion de maths dans leur langue maternelle. Ces interventions sont également proposées à des élèves qui souhaitent simplement présenter une notion de maths dans une langue étrangère.

Les défis inter-collèges

Le principe est de résoudre des énigmes en coopérant entre élèves de deux collèges différents. Les 6e3 ont reçu une classe du collège Le Braz lundi 13 mars, les 6e1 et 6e2 se sont rendus au collège Le Braz mercredi 15 mars, les 5e1 et 5e3 se sont rendus au collège Léonard de Vinci mercredi 15 mars et les 5e2 et 5e4 au collège Racine jeudi 16 mars. Cette séance est la deuxième d’une série de trois, et c’est la seule où les élèves de deux collèges différents se rencontrent ; les autres épreuves sont faites en classe ordinaire. Le principe de chaque épreuve est le suivant : 10 problèmes/énigmes sont proposés, il faut en choisir 8 et proposer une réponse collective pour toute la classe et également choisir un exercice sur lequel on placera son joker (les points comptent double si c’est juste). Chaque exercice rapporte des points et on établit un classement entre toutes les classes de tous les collèges concernés (bassin de Saint-Brieuc). Voici un exemple d’un exercice pour les défis en 5es :

Le concours drôles 2 maths

Au cours de cette semaine des Mathématiques, les élèves de tous niveaux ont aussi été invités à participer au concours « drôles 2 maths », qui consiste à résoudre des énigmes mais cette fois de manière individuelle (concours national).

Des problèmes mathématiques présentés dans d’autres langues que le français

Pour célébrer les Mathématiques en accord avec le thème de cette année (mathématiques et langages), quelques élèves ont présenté des problèmes dans une autre langue que le français ; on a pu ainsi, au cours de cette semaine dans les salles de Maths, entendre, lire et résoudre des problèmes en russe, espagnol, italien, arménien, géorgien, arabe, kabyle, japonais, créole, mongole, breton, et grec.